Thérapies par Exposition à la Réalité Virtuelle

Les Thérapies par Exposition à la Réalité Virtuelle (TERV) sont basées sur les principes d’exposition des Thérapies Cognitivo-Comportementales. Bénéficiant d’une validité scientifique, elles proposent une alternative aux expositions par imagination et in vivo. Ce type de thérapies s’adresse à une multitude de pathologies mentales : troubles anxieux, addictions, troubles du comportement alimentaires…Thérapies brèves, les TERV se centrent sur le “ici et maintenant” pour traiter les tableaux cliniques les plus urgents et offrir aux patients une réponse pertinente à la sévérité de leurs maux.

découvrez nos
solutions et services

Histoire DES terv

Les premiers tests concrétisés par une validité scientifique des TERV ont vu le jour en 1992. L’Université de Clark Atlanta a ainsi protocolisé une thérapie in virtuo sur la prise en charge de l’aviophobie. Alors que les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont en plein essor, conjointement, la technologie du virtuel croît dans ses aspects qualitatifs et étend ses applications à des horizons médicales. Les TCC voient ainsi naître une troisième alternative aux expositions  : l’in virtuo. Les cliniciens et chercheurs s’emploient à évaluer les bénéfices thérapeutiques de cette technologie dans le traitement des troubles anxieux. Le succès est au rendez-vous pour la prise en charge des phobies spécifiques. L’étendue des applications thérapeutique s’étoffe grâce aux nouvelles études réalisées sur le trouble du stress post-traumatique. Les vétérans de la guerre du Viet-Nam seront les premiers bénéficiaires de cette technologie. 

Les TERV sont aujourd’hui actives dans la prise en charge de plusieurs familles et substrats pathologiques : addiction, troubles du comportement alimentaire, cognition sociale. De plus en plus démocratisées, ses desseins s’orientent également vers des sphères psychiatriques plus sévères : Schizophrénie, Trouble de la personnalité et Troubles thymiques sont en train de trouver des réponses adaptées aux nécessités thérapeutiques actuelles. 

livre blanc TERV thérapie réalité virtuelle

Recevoir notre guide des thérapies en réalité virtuelle

Traitement par TERV

Les Thérapies par Exposition à la Réalité Virtuelle sont des thérapies brèves, centrées sur le “ici et maintenant”. Basées sur les principes d’exposition des thérapies cognitivo-comportementales, les TERV sont une alternative permettant de reproduire une exposition in vivo par le virtuel. Le patient sera mis en contact avec des stimuli phobogènes, dans le cas des troubles anxieux afin de permettre l’avènement du phénomène d’habituation et ainsi, du succès thérapeutique.

terv et psychiatrie

Basées sur les principes d’exposition des thérapies cognitivo-comportementales, les TERV sont une alternative permettant de reproduire une exposition in vivo par le virtuel. Le patient sera mis en contact avec des stimuli phobogènes, dans le cas des troubles anxieux afin de permettre l’avènement du phénomène d’habituation et ainsi, du succès thérapeutique. Les TERV s’adressent également à d’autres formes psychopathologiques telles que les addictions et les troubles du comportement alimentaire. Les patients seront immergés dans des environnements écologiques, pour l’exposition mais également sur des contextes virtuels ciblant des processus sous-jacents dysfonctionnels (craving, dysmorphophobie, attentes irréalistes, distorsions cognitives…).
En moyenne sur les protocoles en vigueur, les séances d’exposition sont au nombre de 8 avec un temps d’exposition de 30 minutes à 40 minutes. Les TERV s’intègrent aux thérapies classiques dans une perspective de maximisation des bénéfices thérapeutiques.

Trouble anxieux

Découvrez nos solutions pour le traitement des troubles anxieux

Addictions

Découvrez nos solutions pour le traitement des addictions

TCA

Découvrez nos solutions pour les troubles du comportement alimentaire

Témoignages

à qui s’adressent les TERV ?

Les enfants, adolescents, adultes et personnes âgées peuvent bénéficier d’une Thérapie par Exposition à la Réalité Virtuelle.
Des restrictions existent cependant concernant :
– Les enfants de moins de 4 ans car le cristallin n’est pas encore totalement formé
– Les personnes épileptiques
– Les femmes enceintes (mesure de précaution prise par absence de données médicales concrètes)
– Psychotiques en phase de décompensation

Quels sont les risques liés aux TERV ?

Le seul risque lié à l’usage de la réalité virtuelle est le cybermalaise. Ce terme désigne un ensemble de maux, très proche du mal des transport, pouvant être ressentis durant ou après l’immersion. Les cybermalaises sont sans conséquences délétères sur le long terme et ne concerne qu’environ 10% des personnes.
Attention cependant à bien distinguer les Thérapies par Exposition à la Réalité Virtuelle et les autres utilisations pouvant être faites avec cette technologie. Les TERV se font toujours dans un cadre thérapeutique.

Quelle formation est nécessaire pour pratiquer les TERV ?

Les thérapies par exposition à la réalité virtuelle sont pratiquées par différents thérapeutes : Psychiatre, Psychologue, Psychanalyste. Elles sont également employées par d’autres professionnels de la santé tels que les infirmiers, les psychomotriciens, les sophrologues ou bien encore les hypnothérapeutes. L’utilisation de la réalité virtuelle nécessite une formation afin d’apprendre à procéder aux expositions. C2Care dispense des formations lors de l’acquisition de l’outil mais les thérapeutes peuvent également être formés par d’autres biais (événements, e-learning…).

Quelles pathologies peuvent-être traitées par TERV ?

De multiples pathologies peuvent recevoir un traitement par réalité virtuelle. Certaines bénéficient de plus de données dues aux expérimentations telles que :
– Troubles anxieux : Phobies spécifiques, Phobie sociale, Agoraphobie, Trouble du Stress Post-Traumatique.
– Troubles du comportement alimentaire : Anorexie, Boulimie, Hyperphagies (+ Obésité).
– Addictions : alcool, cigarettes, cocaïne, marijuana, jeux d’argent, achats.

D’autres troubles sont également concernés par la prise en charge en réalité virtuelle tels que la dépression, les troubles neurocognitifs, la Schizophrénie et l’Autisme. La réalité virtuelle est aussi utilisée en relaxation et pour la prise en charge de la douleur (lors de soins ou en douleurs chroniques).

Quels sont les avantages de la réalité virtuelle ?

Les avantages de la réalité virtuelle sont nombreux :

– L’accessibilité : venant pallier les difficultés liées à l’exposition in vivo, la réalité virtuelle offre aux thérapeutes et aux patients la possibilités d’accéder sans limites à d’innombrables environnements depuis le cabinet du thérapeute.

– La sécurité : Les environnements dans lesquels sont immergés les patients sont sous le contrôle du thérapeute permettant ainsi d’éviter des événements fortuits. De plus, les patients seront rassurés par cette modalité d’exposition. La réalité virtuelle offre une alternative sécurisante pour le patient et le thérapeute lors de certaines expositions potentiellement dangereuses comme dans le cas d’une prise en charge de l’amaxophobie.

– La confidentialité : Les expositions pourront-être réalisées directement dans le cabinet du thérapeute.

– Réduction des coûts : Certains troubles nécessitent une exposition qui peut s’avérer coûteuse en temps et en argent. Prenons l’exemple d’une aviophobie. L’exposition in vivo nécessiterait d’exposer le patient aux étapes-clés d’un voyage en avion. Cela engendrerait des coûts considérables.

– Paramétrages : L’utilisation de la réalité virtuelle permet d’accéder au contrôle de fonctionnalités inimaginables in vivo : changer la météo, augmenter ou réduire le flux d’une foule, d’un public ou d’un trafic routier, générer des turbulences en avion ou bien encore changer les expressions faciales des interlocuteurs

– Aspect ludique : La réalité virtuelle suscite la curiosité des patients. Comme souligné dans les études, les TERV sont très appréciées par les bénéficiaires et permet de maximiser l’engagement dans la thérapie et la compliance aux soins grâce à son aspect ludique.

Quel est le matériel nécessaire pour pratiquer des TERV ?

Afin de pratiquer les TERV, il vous faudra acquérir un matériel de réalité virtuelle. Plusieurs offres de casques de réalité virtuelle sont proposés actuellement sur le marché :

– L’Occulus Go qui est un casque non-filaire. Vous pouvez compléter cet équipement avec tout appareil disposant d’un navigateur web.

– L’Occulus Rift S, casque filaire avec lequel vous devez vous équiper d’un ordinateur disposant des caractéristiques minimum Core i5 9300H 8go de Ram + carte graphique Gtx 1650 et disposant d’une sortie display port compatible oculus rift S ou supérieur.

Où trouver un praticien qui utilise les TERV?

Vous pouvez trouver tous les praticiens utilisant les thérapies par exposition à la réalité virtuelle C2Care sur l’annuaire Psy.Live

découvrez nos
solutions et services