relaxation_schultz

Le projet « Bien Vieillir » lancé en janvier 2020 par le CHU de Nice et appuyé par plusieurs mécènes et partenaires, a pour objectif d’inventer le modèle du Bien vieillir et le futur de la santé. Dans ce contexte, les équipes de gérontologie du CHU de Nice et l’entreprise C2Care ont mis en place une étude clinique
intégrant la réalité virtuelle, avec des contenus immersifs personnalisés. La réminiscence déclenchée par la réalité virtuelle, pourrait avoir un impact positif sur l’humeur des résidents d’EHPAD présentant des troubles cognitifs légers à modérés symptômes, courants de la maladie d’Alzheimer. Cette maladie ainsi que celles apparentées réduisent la qualité de vie de la personne malade et entraînent souvent des troubles de l’humeur (dépression, apathie et troubles anxieux). De plus l’isolement lié à la crise sanitaire a accentué ces troubles. La thérapie par réminiscence (TR) s’inscrit dans les thérapies psycho-sociales recommandées par la Haute Autorité de Santé (HAS, de 2015). La thérapie par réalité virtuelle est une nouvelle approche utilisée en gérontologie dans diverses indications (entraînement cognitif, prévention de la chute, aide au diagnostic). Elle constitue un support intéressant et novateur grâce à ses spécificités immersives. La réalité virtuelle peut également être utilisée à des fins thérapeutiques pour stimuler la mémoire autobiographique des personnes âgées. Cette étude pilote nous permettra de répondre à la question suivante : “ La réalité virtuelle peut-elle être utile en EHPAD afin de réduire les troubles de l’humeur des résidents à des stades légers à modérés de la maladie? »
L’étude du CHU de Nice inclut des résidents d’EHPAD en deux groupes. Chaque participant bénéficie de séance d’exposition en réalité virtuelle. Le premier groupe expose les résidents à des films personnalisés en fonction des éléments saillants de leur histoire de vie. Le second groupe propose des expositions neutres. Les résidents sont répartis au sein de ces groupes de manière aléatoire.

L’équipe de recherche espère que le protocole permettra 

 

  • D’améliorer l’humeur des participants (quantifiée par des échelles cliniques)
  • De réduire la prescription de psychotropes
  • De faire émerger des retours positifs de la part des résidents, des équipes soignantes et des familles
  • D’observer d’avantage de réminiscences dans le groupe de vidéos personnalisées en comparaison au groupe neutre.

Si les résultats de l’étude sont concluants, les équipes du CHU de Nice et de C2Care démontreront que la thérapie par réalité virtuelle peut être envisagée comme une thérapie non médicamenteuse de choix en soins usuels en unité de soin gériatrique.

Pour Cassandra Quin, psychologue spécialisée en gérontologie en charge du projet Réminiscences et Emotions : « L’intérêt de ce protocole de recherche réside dans la personnalisation des vidéos. Ce n’est pas simplement proposer une séance de réalité virtuelle… On offre une possibilité aux résidents, dans un contexte de crise sanitaire, de se replonger dans des lieux ou souvenirs qu’ils connaissent et ont investi émotionnellement alors qu’ils ne peuvent plus se déplacer hors de l’EHPAD ».

Les retours des résidents sont très encourageants, comme celui de Madame J (91ans) résidente à l’EHPAD de Cimiez. Cette dernière évoque du plaisir à pouvoir participer deux fois par semaine aux séances de réalité virtuelle. Le sentiment de solitude, particulièrement présent lors de cette crise sanitaire, diminue grâce aux expositions à des films personnalisés. Au sujet de la réalité virtuelle, Madame J souligne : “Cette expérience est formidable !! C’est nouveau et je suis très heureuse de faire cela avec vous !»

L’étude clinique en chiffres 

  • Durée totale de l’étude : 15 mois
  • Durée de la phase d’inclusion : 12 mois
  • Durée de participation pour un patient : 6 semaines
  • Protocole débuté le 02 décembre 2020
  • Nombre d’inclusions sur EHPAD-USLD de l’hôpital de Cimiez du CHU de Nice et à l’EHPAD Clos de Cimiez au 09/08/2021 : 13 résidents.
  • Age minimum des participants : 65 ans ou plus
  • Le projet prévoit d’inclure 30 résidents

Communiqué de presse du 20 septembre 2021

découvrez nos
solutions et services

Share This