Dépassez-vous en réalité virtuelle

Débarrassez-vous enfin de votre peur de conduire

L’amaxophobie touche près de 5% des adultes et particulièrement ceux de 20 à 40 ans. Les femmes sont les plus touchées par cette phobie: une femme sur deux serait amaxophobe.

Depuis plus de 30 ans, les thérapies par exposition à la réalité virtuelle ont démontré leur efficacité pour la prise en charge des troubles anxieux et en particulier dans les phobies spécifiques telles que la peur de conduire. Une exposition graduelle et progressive en réalité virtuelle permet de vous désensibiliser et de diminuer significativement votre anxiété. 

« La réalité virtuelle affiche 80% d’efficacité, avec des bénéfices qui se maintiennent plus d’un an après le traitement. » Eric Malbos, Médecin Psychiatre

C2Care, leader mondial de la réalité virtuelle (VR) thérapeutique depuis 2015, vous permet à présent de vous exposer depuis votre domicile. Un psychologue vous accompagne dans votre prise en charge à l’aide des thérapies cognitivo-comportementales (TCC) et de l’exposition à la réalité virtuelle pour vaincre votre phobie.

Comment ça marche?

1. Je reçois ma box avec

  • Un casque de réalité virtuelle avec les applications C2Care
  • Un journal de bord 
  • Un set de cartes de motivation
  • Et bien d’autres surprises !

2. Je me soigne à distance

  • Choisissez un psychologue
  • Réalisez vos deux séances VR par mois avec votre psychologue depuis votre domicile
  • Relaxez-vous avec votre casque VR en autonomie et de manière illimitée
  • Notez votre progression dans votre journal de bord

3. Je surmonte ma phobie

  • Redécouvrez votre quotidien
  • Soyez à même de gérer votre anxiété
  • Partagez votre expérience !

Guillaume L. 35 ans

« Quand j’étais jeune, j’ai eu un accident de voiture alors que j’étais passager. C’était terrifiant, et ça m’a poursuivi jusqu’à maintenant. A cause de ça, j’ai toujours refusé de passer mon permis. C’est devenu handicapant lorsque j’ai appris que j’allais être père. Je me suis rendu compte que je ne pouvais pas me permettre de nous mettre dans une position délicate, uniquement par peur de conduire. Alors en attendant l’arrivée du bébé, j’ai commencé un suivi psychologique et je m’expose à des situations sur la route en réalité virtuelle. J’attaque ma première heure de conduite dans quelques jours et je me sens déjà plus tranquille pour l’affronter.« 

Camille N. 28 ans

« J’ai commencé à avoir peur de l’autoroute sans vraiment savoir pourquoi. Les autres conducteurs me faisaient peur. Moi-même, je me faisais peur. Je n’avais aucune confiance en ma conduite et petit à petit, je me suis mise à éviter complètement les autoroutes. Je veux retrouver cette confiance, c’est pourquoi j’ai décidé d’essayer la solution en réalité virtuelle qui me paraît être une bonne alternative pour commencer en douceur. Grâce au suivi de ma psychologue, j’arrive de mieux en mieux à comprendre ma peur et à contrôler mon anxiété.« 

Emilie P. 39 ans

« J’ai eu mon permis de conduire assez tard, mais vivant dans une grande ville, je n’ai pas beaucoup pratiqué par la suite. Quand nous avons déménagé, et que conduire est devenu indispensable, j’étais incapable de me remettre derrière le volant ! J’ai longtemps vécu avec cette peur, mais je ne pouvais plus continuer comme ça. J’ai deux enfants, et je ne veux pas les mettre en difficulté parce que leur mère est trop terrifiée pour les amener à l’école, ou au club de sport. J’ai commencé la thérapie à domicile et ma psychologue m’aide à affronter mes peurs et à les confronter. Je reprends peu à peu confiance et j’apprends à gérer mon angoisse. »

casque VR avec les outils C2Care

Combien ça coûte?

Profitez de notre offre de lancement à 120€/mois au lieu de 150€/mois comprenant : 

  • Deux séances par mois avec un psychologue diplômé d’Etat
  • Un casque de réalité virtuelle
  • Un accès illimité aux applications 
  • Un journal de bord
  • Un set de cartes de motivation
  • Et plein d’autres surprises !

Pour avoir des résultats significatifs et voir une amélioration durable de votre phobie, un engagement d’un minimum de 3 mois est requis afin de permettre de s’assurer du meilleur suivi possible.

 

 

Share This